domingo, 2 de agosto de 2009


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant,

mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais

l'enfant qui vivait en lui et qui lui manquera beaucoup.


Pablo Neruda